Validation des Acquis de l’Expérience – VAE

Validation des Acquis de l’Expérience – VAE

La validation de ses acquis : une reconnaissance pour sa carrière

Reconnu par le Code du travail, ce dispositif permet la reconnaissance de ses expériences, qu’elles soient professionnelles, bénévoles
ou syndicales, par la validation d’une certification professionnelle enregistrée au RNCP, selon d’autres modalités que celles d’un examen de fin de formation

La validation de ses acquis par l’expérience

A qui s'adresse-t-elle ?

La validation des acquis de l’expérience s’adresse à toutes les personnes, salariées (en CDD ou CDI, intérimaires…) et non-salariées, aux demandeurs d’emploi,
aux bénévoles, ainsi qu’aux agents publics, quels que soient les diplômes/titres/certifications précédemment obtenus ou leur niveau de qualification.


Une seule condition : justifier d’une expérience professionnelle (salariée ou non, bénévole…) de 1 an en continu ou en discontinu, en rapport avec le contenu du titre RNCP visé.

Qui la finance ?

Le dispositif VAE est considéré comme une action de formation dans le cadre de la formation professionnelle. A ce titre, les frais liés à la VAE (étude de la recevabilité, accompagnement, session de validation) peuvent être pris en charge par votre CPF, par votre employeur (par l’intermédiaire de l’OPCO), ou par des financeurs publics (Pôle Emploi, Conseil régional…).

Déroulement du dispositif VAE

La procédure et l’accompagnement VAE des certifications Professionnelles des écoles du Groupe MONES EDUCATION est exclusivement géré par nos services. 

Phase 1 : Information, orientation, conseil

Prise de contact par mail ou par téléphone avec le référent VAE afin d’échanger sur le projet de validation d’acquis, s’orienter sur les possibilités de titres à valider, s’informer sur la procédure VAE et sur les possibilités de financement.

Phase 2 : Etude de la recevabilité

Après avoir confirmé le choix, le référent VAE envoie le dossier de recevabilité. L’étude de la recevabilité permet de déterminer si -a priori- les
compétences acquises par le candidat aux cours de ses expériences pourraient correspondre aux compétences attestées par le titre RNCP visé.
Ce dossier est à retourner complété et accompagné des pièces justificatives nécessaires. Il est étudié par le référent VAE et le responsable pédagogique du Titre visé. La recevabilité est notifiée dans les 2 mois qui suit la réception du dossier de recevabilité complet.

Phase 3 : Accompagnement à la rédaction du livret 2

En cas de recevabilité positive, la rédaction du Livret 2 peut commencer. Il s’agit d’y décrire et analyser les compétences et connaissances acquises dans le parcours professionnel et/ou personnel du candidat, en lien avec le référentiel de compétences du Titre visé. Il s’agira également d’apporter les preuves de ces acquis. Un accompagnement, peut être proposé. Il consiste en des rendez-vous individuels et/ou collectifs, destinés à mieux
appréhender le référentiel de compétences, à opérer un retour réflexif sur le parcours professionnel et/ou personnel en lien avec ce référentiel afin
d’apporter les éléments les plus pertinents à ce livret.

Phase 4 : Passage en jury

A l’issue de la rédaction et du dépôt du livret 2, un jury VAE est organisé. Sa composition, conforme à celle indiquée sur la fiche RNCP du titre visé,
inclut des professionnels. L’oral de jury est une prolongation du dossier écrit, il vise à échanger et argumenter sur les expériences du candidat et à
évaluer les compétences en lien avec le référentiel visé.

Après délibération du jury, plusieurs cas de figure :
– Validation de l’ensemble des compétences requises pour l’obtention du titre : obtention d’un parchemin certifiant l’obtention du Titre,
– Validation partielle de la certification, c’est à dire l’obtention de certains blocs de compétences composant le Titre : remise d’une attestation des
composantes acquises. Le jury propose des moyens et/ou modalités afin d’obtenir la totalité des composantes manquantes de la certification.
– Non-validation, le jury informe le candidat par écrit et expose les motivations de cette décision.




Qu’est-ce que la validation de vos acquis d’expérience, ou VAE ?

Premièrement, il est important de comprendre réellement ce qu’est la validation des acquis de l’expérience, aussi appelée VAE. C’est un des dispositifs instauré par le gouvernement français depuis la loi n° 2002-73 du 17 janvier 2002. Celle-ci a pour objectif la modernisation sociale. Pour cela, cette loi met en place la VAE, le congé VAE, la Commission nationale de la certification professionnelle, aussi appelée CNCP, et le Répertoire national des certifications professionnelles, dit RNCP. La VAE permet de valider les acquis de votre expérience pour obtenir une certification professionnelle, un titre national. 

Cette démarche est accessible à tous. Quel que soit votre âge, ou votre statut, il vous suffit de justifier d’un an d’expérience minimum en lien direct avec la certification visée. Une fois que vous avez établi quelle certification correspond à votre expérience, vous devez déposer un dossier de recevabilité auprès du ministère ou d’un organisme certificateur. Une fois que votre demande est marquée comme recevable, vous êtes soumis à une session d’évaluation par un jury de professionnels. 

À noter : vous ne pouvez déposer qu’un seul dossier par année pour la même certification. Il vaut donc mieux prendre le temps de préparer en amont votre VAE, pour être sûr d’obtenir votre qualification.

Pourquoi valider vos acquis de l'expérience (VAE) ?

Vous vous demandez pourquoi faire la validation des acquis d’expérience ? Grâce à cette démarche, vous : 

  • Obtenez une certification et faîtes connaitre vos compétences ;
  • Validez votre expérience ;
  • Évoluez professionnellement et obtenez une promotion ;
  • Mettez en cohérence votre certification avec votre niveau de responsabilité ;
  • Changez d’emploi.

La VAE permet à un candidat d’obtenir tout ou partie d’un diplôme ou d’une certification par la reconnaissance de son parcours professionnel et personnel à condition de justifier d’une année minimum d’activité salariée ou non salariée présentant un lien direct avec le diplôme ou la certification visé(e). Il s’agit donc pour le candidat d’obtenir ce diplôme ou cette certification sans suivre le parcours de formation traditionnel. Le candidat doit occuper des fonctions d’encadrement et disposer d’une expérience dans le Management. (Processus VAE)

Les atouts :

  • Un accompagnement et une orientation sur la validation appropriée en fonction du projet et son financement par nos référents VAE
  • Un accompagnement VAE spécialisé par nos coachs, consultants professionnels
  • Un accompagnement éligible au CPF

Faire une VAE, c’est l’occasion pour vous de valider un diplôme. Cela peut être dans un but personnel : vous ressentez le besoin d’évaluer vos compétences actuelles. De plus, faire valoir votre niveau par une certification d’État, c’est l’occasion pour vous d’évoluer dans votre carrière. En effet, une fois la VAE acceptée, vous pouvez l’utiliser pour accompagner une demande de promotion, ou d’augmentation, auprès de votre employeur

 

Faire une VAE, c’est aussi l’opportunité de revaloriser votre niveau actuel, pour pouvoir intégrer une formation de haut niveau. En effet, dans les établissements d’enseignement supérieur, vous devez justifier d’un certain niveau d’études pour pouvoir rejoindre certains programmes. Chez IFG Executive Education, nous vous proposons des masters et MBA à distance, accessibles à partir d’un bac +4. Ainsi, selon votre domaine d’expertise, vous avez la possibilité de pouvoir suivre : 

Vous vous demandez quelle est la valeur d’un master en ligne? C’est la même que celle d’un master classique : un diplôme de niveau bac +5. Le grand avantage, c’est qu’ils vous offrent plus de flexibilité pour apprendre à votre rythme, en parallèle de votre emploi actuel. C’est une excellente façon d’agrandir votre champ des possibilités. Découvrez par exemple les débouchés d’un master finance en ligne.

Qui la finance la validation de vos acquis d’expérience ?

Le dispositif VAE est considéré comme une action de formation dans le cadre de la formation professionnelle. A ce titre, les frais liés à la VAE (étude de la recevabilité, accompagnement, session de validation) peuvent être pris en charge par votre CPF, par votre employeur (par l’intermédiaire de l’OPCO), ou par des financeurs publics (Pôle Emploi, Conseil régional…).

Comment réussir la validation de vos acquis d’expérience ?

Connaître les démarches pour la VAE

La première étape, c’est de définir votre projet. Quels certificats visez-vous ? Avez-vous suffisamment d’éléments pour prouver votre expérience ? Pour connaître les spécificités des procédures VAE, renseignez-vous toujours auprès de l’organisme certificateur.

Ensuite, vous devez remplir le formulaire 12818*02 et l’adresser à l’autorité responsable de la certification ou à l’organisme délégué. Voici la liste des éléments à fournir dans votre dossier de recevabilité, issue du site du gouvernement français : 

  • les rubriques du formulaire renseignées, toutes les informations demandées sont nécessaires à l’instruction et au suivi du dossier ;
  • les justificatifs de l’emploi exercé ;
  • le cas échéant, les justificatifs de la dernière certification obtenue et des formations suivies en rapport avec la certification visée, ou pouvant justifier d’un niveau de formation ;
  • les justificatifs spécifiques éventuels, nécessaires à l’examen de la demande de validation, fixés par l’organisme certificateur délivrant la certification professionnelle ou son organisme délégué.

Une fois le dossier complet reçu, l’organisme dispose d’une durée de deux mois pour procéder à l’examen de celui-ci, et rendre sa décision. 

Si le dossier est jugé comme recevable, votre parcours VAE continue et vous devez vous préparer pour l’étape de validation. C’est l’occasion pour le jury de vérifier que vous avez bien acquis toutes les compétences indispensables à la certification choisie. Suite à cet entretien, la validation peut être :

  • totale ;
  • partielle ;
  • refusée. 

Faire un accompagnement VAE

Vous l’aurez compris, la validation de vos acquis d’expérience demande du temps, et beaucoup de travail. Afin de maximiser vos chances de réussite, vous avez l’opportunité de vous faire accompagner pour votre VAE par un conseiller IFG Executive Education. Notre programme d’accompagnement VAE comprend : 

  • des entretiens individuels avec nos coachs ;
  • des entretiens exploratoires, durant lequel l’accompagnateur approfondit l’analyse de votre expérience professionnelle et personnelle ;
  • des entretiens d’explicitation des activités professionnelles sous le prisme des compétences du référentiel des titres ou diplômes ;
  • des relectures et corrections du dossier ;
  • la vérification de la bonne constitution du dossier de recevabilité ;
  • un accès aux ressources en ligne INSEEC U ;
  • un coaching pour préparer l’épreuve de l’entretien avec le jury.

C’est en préparant de la façon la plus complète et professionnelle votre validation des acquis de l’expérience que vous réussirez votre VAE. 

À savoir : chaque candidat a l’opportunité de faire financer votre formation professionnelle et votre accompagnement VAE. 

Envie de booster votre carrière ? Saisissez dès aujourd’hui l’opportunité de passer la validation des acquis d’expérience. Pour maximiser vos chances de réussite, faites vous accompagner par nos spécialistes en VAE et, ensemble, établissez un plan d’action. Vous souhaitez devenir un expert dans votre domaine, et vous vous demandez comment se passe un master à distance ? Contactez dès aujourd’hui nos conseillers formation. Retrouvez notre offre de formation en ligne. Vous ne résidez pas en France ? Découvrez également notre master MBA en Afrique.

VOS INTERLOCUTEURS RÉGIONAUX

Pour plus d’informations et connaitre nos tarifs VAE, n’hésitez pas à contacter nos consultants experts :

 

 

 

Retour haut de page

Être contacté par un conseiller formation

Téléchargez la brochure