PAROLE D’ALUMNI

Jean-Jacques ZUBOWICZ, Promo 2021

Jean-Jacques ZUBOWICZ a suivi un Executive MBA Finance et est diplômé de l’IFG Executive Education en 2021. Il est actuellement Directeur Général financier de la société Lucien Georgelin, Agroalimentaire à Virazeil (Lot et Garonne).

La Société Georgelin est une ETI familiale de 250 salariés à forte intensité capitalistique et au développement rapide nécessitant des gros besoins. La principale activité réside dans le financement de projets d’investissement et du BFR.


Pourquoi avez-vous souhaité entreprendre une formation ?

Principalement, la soif d’apprendre et de sortir de la zone de confort. A mon âge, je pensais à tort que je prenais un risque et j’ai eu l’envie.

Il convient également de rajouter à cela que je tenais à prouver à mes enfants que tout est possible : il suffit de s’investir fort.


Pourquoi avez-vous choisi l’IFG Executive Education et l’Executive MBA Finance ?

Réponse aisée, la personnalité et les interventions télévisées de Philippe Dessertine ainsi que ses livres et sa proximité avec le financement agricole ont éveillé ma curiosité.

Il faut reconnaître également que la réputation de L’IFG et l’IAE Sorbonne est reconnue. Finalement, le rapprochement de ces 2 sentiments est très cohérent.


Qu’est-ce que la formation a rendu possible dans votre histoire professionnelle et personnelle ?

Une plus grande confiance en soi et surtout le goût d’étudier, de rechercher différents points de vue. Il faut dire que les groupes de travail composés d’étudiants de toute origine contribue beaucoup à développer ce type de comportement.

Les défis de demain seront donc abordés plus sereinement et mes banquiers portent déjà un regard diffèrent sur mon parcours.


Quels ont été les principaux défis rencontrés dans votre carrière ?

La position d’un directeur financier au sein d’une organisation n’est jamais facile. Souvent il incarne le « briseur de rêves ». Financer est synonyme d’endettement et rapidement pointe la capacité à rembourser qui fixe alors les limites. Le défi du moment consistera à assurer la transmission de mon entreprise.


Quelle est la softskill la plus importante dans votre vie professionnelle ?

Il y en a 2 primordiales : l’autonomie et la capacité d’adaptation. Un directeur financier est souvent seul, il doit trancher vite et bien dans un environnement socio-économique bouleversé qui subit des revirements voire des révolutions presque instantanées.


Quelle est la chose que vous aimez le plus dans votre quotidien et qui vous aide à vous lever le matin ?

Le sens du devoir de la responsabilité envers tous les collaborateurs de mon entreprise. Plus je vieillis, plus cette impression s’impose et devient presque envahissante.


En trois mots, comment vous définiriez-vous ?

Atypique, honnête et professionnel.

On me l’a souvent dit donc je me le suis accaparé !


Avez-vous gardé contact avec vos camarades de promotion ?

Oui et même une surprise très agréable. Un soutien moral qui passe par de l’écoute, un weekend sportif, et bien plus à venir.


Avez-vous des conseils à donner aux futurs participants de ce programme ?

Un seul conseil : ne pas hésiter.

Foncez, bossez énormément et rapidement. La satisfaction ne provient pas du résultat mais des efforts qu’il faut déployer.

Retour haut de page

Être contacté par un conseiller formation

Téléchargez la brochure