IFG : Institut Français de Gestion

L’Institut Français de Gestion a été fondé en 1956, à l’initiative des partenaires sociaux et avec le concours des pouvoirs publics. L’objectif était de développer les compétences en management des cadres français.

Le Commissariat général au Plan encourage à cette époque les initiatives destinées à développer les investissements immatériels et intellectuels, en particulier les investissements en formation, en étude et recherche, indispensables pour accroître la productivité et la rentabilité des investissements. L’aide américaine (le plan Marshall) et le budget français alimentent alors un fond destiné à supporter financièrement ces initiatives.

C’est ainsi que nait l’IFG avec son premier grand programme, devenu une marque de référence depuis, l’ICG  (l’Institut de Contrôle de Gestion) intégrant les techniques les plus innovantes en matière de management et de pédagogie.

L’Institut des Hautes Finances (l’IHFI) est, quant à lui, fondé en 1972 par Georges Pompidou, président de la République et grand banquier. Il est dirigé aujourd’hui par le Professeur Philippe Dessertine.

L’Institut de Haute Finance

L’institut de Haute Finance (l’IHFI) fait l’objet d’un partenariat avec l’IAE de Université de Paris I Panthéon-Sorbonne et est très lié à son puissant réseau d’anciens composé de près de 2000 alumni et au prestigieux prix Turgot (en présence du ministre de l’Economie), constitue une référence en termes de pédagogie et de réflexion sur toutes les questions financières, au cœur des grands défis stratégiques. Avec un fort ancrage dans la réalité de la haute finance, dans ses aspects pratiques autant que dans les réflexions les plus avancées, l’IHFI évolue sans cesse, en réponse aux défis renouvelés d’une économie mondiale en pleine mutation.

La haute finance, terme utilisé dans les banques : financement par l’extérieur (banques, fonds, marchés…), est au cœur  des grades et diplômes délivrés par l’IHFI, en partenariat avec la prestigieuse université de Paris Sorbonne, a pour ambition de faire la synthèse des grands domaines techniques, par exemple, l’ingénierie fiscale, la finance internationale, l’utilisation des dérivés, les marchés de capitaux, les normes internationales, les nouvelles régulations, les changements de législations, l’irruption des fintech, le recours aux financements structurés, aux fonds d’investissements, aux private equity, aux family offices. Son but n’est pas de préparer des experts, mais de maîtriser la grammaire financière et de permettre de poser les bonnes questions, de gérer des équipes de spécialistes.

Les participants sont des cadres dirigeants financiers, des banquiers, des spécialistes en Finance, des présidents ou des dirigeants exécutifs, des avocats, des consultants en stratégie ; tous ceux qui, confrontés aux défis de la Haute Finance, doivent en mesurer les menaces, en saisir les opportunités. Ils rejoignent ensuite un réseau d’anciens, dynamique dont le Prix Turgot, est la plus belle des vitrines.

IFG reprend le CNOF

EN 1997 l’IFG reprend les activités du CNOF. Ce dernier, fondé en 1926 développait des formations courtes dans tous les domaines du management et pour toutes les fonctions de l’entreprise.
En 2004, l’IFG rejoint le Groupe américain Laureate composé d’universités et d’organismes de formation implantés dans le monde entier. Cette ouverture permet à l’IFG d’enrichir son offre et de répondre aux besoins des entreprises en Amérique du nord, du Sud, en Chine et en Afrique. L’IFG a également, grâce à ce rapprochement, pu développer ses capacités dans les techniques de pédagogie innovante, notamment en matière de e-learning où il est devenu un leader.

Reconnaissance et Partenariats universitaires

En 2011, l’IFG, en plus d’une valorisation systématique des formations courtes et sur mesure par la certification, permet aux managers de suivre une formation continue diplômante dans un grand nombre de domaines Ainsi, désormais, 5 des principaux programmes longs de l’IFG sont diplômants grâce à des partenariats avec l’Université de Paris I Panthéon Sorbonne, l’Université de Bordeaux IV, l’Université de Versailles-Paris Saclay, l’Université de Georgetown (USA).

L’Institut Français de Gestion rejoint en 2016 le groupe INSEEC

En 2017 il s’enrichit par l’intégration de deux autres entités de formations et de conseils executives du groupe INSEEC : Luxury Attitude/Customer Experience, Inseec-Enterprise & la Cité des Langues et par celle de la Direction Insee-on-line. Il est devenu, par là même, le pôle de formation executive et on line du plus grand groupe d’enseignement supérieur et de recherche privé en France avec des campus en France et à l’international.

Le groupe Inseec

Créé en 1975 et dirigé par Catherine Lespine depuis 2003, le groupe INSEEC, composé de 27 Ecoles différentes sur 4 campus en France et 5 à l’international, est devenu le premier groupe d’enseignement supérieur français. Fort d’un puissant réseau d’universités et d’entreprises partenaires en France et à l’étranger, il forme les acteurs du monde économique de demain.

Implanté à Bordeaux, Lyon, Chambéry ainsi qu’à Londres, Monaco, Genève, Shanghai et San Francisco

Chiffres du groupe :

220 Meuros de budget

22000 étudiants

Plus de 80 000 alumnis

150 enseignants/chercheurs

370 professeurs permanents

Plus de 340 partenaires universitaires internationaux

6 incubateurs en réseau : Paris (2), Lyon, Bordeaux, Genève et Londres

5 campus à l’étranger : Genève, Monaco, Londres, San Francisco, Shangani

le digital la stratégie
l’expérience client l’entrepreneuriat
le management l’expérimentation
l’innovation  

Une présence internationale

9 campus en France et partout dans le monde