L’IFG Executive Education s’est rendu au 1er Sommet sur l’Intelligence Artificielle organisé par l’INSEEC U. le 12 juin dernier à Lyon.

De nombreux spécialistes et experts ont échangé toute la journée sur « l’intelligence de demain », avec la présence de Cédric Villani, député LREM et référent « intelligence artificielle » auprès du gouvernement français et Mathématicien. Ce sommet a permis un regard croisé entre des chercheurs venus du monde entier (plus de 150 experts scientifiques venus d’Asie, d’Europe, des Etats-Unis) et des intervenants de prestige.

L’être humain est-il menacé par l’IA ? Comment apprendre à travailler avec l’IA ? Quels seront les métiers de demain ? Les machines risquent-elles de dominer l’être humain ?

A l’heure de la mondialisation, des échanges et de l’importance du digital, les sociétés connaissent des bouleversements technologiques sans précédents : machine learning, deep learning, robotique, pour ne citer que quelques exemples. Les technologies de l’IA provoquent régulièrement des débats d’ordre culturel et sociologique et sont amenées à impacter indéniablement la vie des entreprises et des citoyens. Tous les domaines sont concernés : économie, science et même politique. L’intelligence artificielle est désormais présente partout dans le quotidien de chaque individu. Aucun secteur d’activité n’y échappe, bousculant ainsi les business models des entreprises. En bouleversant le modèle organisationnel de l’entreprise, l’Intelligence Artificielle modifie en profondeur les équilibres économiques.

Les réflexions actuelles concernant la transformation digitale qui au-delà la gestion de la data, du deep learning, amènent de nombreux experts à entrevoir les étapes futures. L’intégration massive de l’Intelligence Artificielle comme une évidence dans toutes les étapes de la construction de la chaine de valeur. Trading algorithmique, robot process automation, marketing prédictif, chatbots, blockchains, vont indéniablement impacter la vie des entreprises et consommateurs.

Pour la plupart des entreprises, l’immédiateté de la transformation digitale est encore axée sur les gains de productivité. Plus l’Intelligence Artificielle et ses applications seront intégrées aux process quotidiens de la vie d’une entreprise, plus sa création de valeur sera mise en exergue.

La première étape va permettre d’accentuer l’automatisation des tâches les plus simples pour que le temps ainsi dégagé soit d’avantage consacré à l’étude, à l’analyse et à la résolution de problèmes de plus en plus complexes.

Cette « robolution » des activités économiques devient un enjeu majeur d’où la recomposition des acteurs sur tous les marchés, notamment avec l’arrivée de nouveaux entrants : GAFA, BATX (Baïdu, Alibaba, Tencent, Xiaomi), les FinTechs et autres Opérateurs Télécom.

Pour autant, si ces technologies innovantes progressent à une vitesse vertigineuse, il n’en demeure pas moins qu’il reste encore de nombreux points qui interrogent et qui interpellent. Il est donc nécessaire d’approfondir ses connaissances du monde économique futur.